Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par T'es une vrai petite Sheila !

Paroles de Sheila :

http://www.bide-et-musique.com/recherche.html?st=1&kw=sheila

http://www.sheilahome.com/paroles.php

http://www.paroles.net/chansons/1854.1/Sheila

Akim et Sheila 1965 Devant le juke box
Bert Russel-Phil Medley-Claude Carrère & Jacques Plante
Label Philips
Référence 437.121
Durée 2m 52s


Près de chez moi, l'autre soir,
Je me trouvais par hasard
Devant le juke-box (devant le juke-box)
Quand j'entendis tout à coup
Une chanson que j'aimais, j'aimais beaucoup.

Pour l'écouter à nouveau
Je cherchai son numéro
Devant le juke-box (devant le juke-box)
Mais sans m'en laisser le temps
Une fille voulut me passer, passer devant.

REFRAIN:
Permettez, c'est à moi (à moi)
Pourquoi (pourquoi)
Parce que (parce que)
Allons (allons)
Voyons (voyons)
Mais non (mais non)
Mais si.
Vraiment, c'est un peu fort (oui, fort)
Alors (alors)
Que faire? (que faire?)
Misère (misère)
Tant pis
Et puis, on s'est souri.

Je me suis donc effacé
Et je l'ai laissé passer
Devant le juke-box (devant le juke-box)
Sans hésiter un instant
Nous avons en même temps
Choisi la même chanson
Que justement nous aimions.
Et comme nous étions heureux
On a dansé tous les deux
Devant le juke-box.

Comme on se connaissait mieux
On a bavardé un peu
Devant le juke-box (devant le juke-box)
Et l'on voulu tour à tour
Se choisir une jolie chanson d'amour.

REFRAIN

Nous ne pouvions nous quitter
Longtemps nous sommes restés
Devant le juke-box (devant le juke-box)
Et comme on s'entendait bien
Nous nous sommes dit à demain
Et c'est depuis cet instant
Que l'on s'est revu souvent.
Nous nous souviendrons toujours
Que l'on s'est connu un jour
Devant le juke-box!


Sheila  1973  Adam et Eve
Claude Carrère - Jean-Claude Petit /Gilbert Sinoué - Jean Schmitt
Label Carrere
Référence 49 049
Durée 3m 8s

{Refrain, 2x :}
Adam et Ève c'est toi et moi
On est fait tous deux pour vivre ensemble
Adam et Ève c'est toi et moi
Et pour nous la vie commence

Rien n'a existé, rien ne s'est passé
Avant que l'on se rencontre
Le monde aujourd'hui est mécanisé
Mais l'amour n'a pas changé
{au Refrain}

Tu es mon premier homme
Et je suis ta première femme
L'un à l'autre on s'est donné une âme
Tu es mon guide je veux te suivre
Sincère et attentive
{au Refrain}

Chaque instant de pluie, de ténèbres ou de soleil
Devient un signe providentiel
Depuis ce tendre premier matin
Confiante je t'appartiens

Adam et Ève c'est toi et moi
On est fait tous deux pour vivre ensemble
Adam et Ève c'est toi et moi
Et pour nous la vie commence
{ad lib.}

 


Sheila  1970  L'agent secret
Claude Carrère-Jacques Plante-André Salvet
Label Carrère / Philips
Référence 6210.004
Durée 2m 41s


Malgré moi, les hasards de la vie
M'ont joué un nouveau tour :
Je suis agent secret

Pour devenir une espionne accomplie
J'ai subi nuit et jour
Un entraînement complet

Ainsi un coup de karaté
Vous permet d'éviter
Une trop longue discussion
Et pour vous tirer d'embarras
La double clé au bras est la meilleure solution

Et dire qu'on voit partout des gens qui rêvent
Bagarres, frissons d'angoisse, risques et dangers
Qui aiment tant le suspense et le mystère
Qu'ils seraient prêts à tout donner pour être agent secret

Je rencontre parfois sur mon parcours
Des agents étrangers qui sont de beaux garçons
J'aimerais bien qu'ils me parlent d'amour
Mais je suis obligée d'accomplir ma mission

Au lieu d'un regard affectueux
Ils reçoivent dans les yeux
Le laser qui paralyse

Ou mieux, je leur fais les honneurs
De mon atomiseur
Qui les volatilise

Et dire qu'on voit partout des gens qui rêvent
Bagarres, frissons d'angoisse, risques et dangers
Qui aiment tant le suspense et le mystère
Qu'ils seraient prêts à tout donner pour être agent secret (2x)


Sheila  1980  L'amour au téléphone
Fellini / Das / Waxman - C.Carrère / J. Schmitt
Label Carrère
Référence 49 673
Durée 2m 45s


En amour, les déviations
Sont plus courantes que dans la politique
C'est même incroyable les inventions
Sexologiques

Des nymphos, des homosexuels
Sado-Masos et je ne suis pas spécialiste
Et j'ai même entendu à un cocktail
La plus bizarre de la liste

L'amour au téléphone
Au téléphone
L'amour au téléphone
Au téléphone

Allo chéri ?
Justement j'attendais
Que tu m'appelles
Comme je t'attends chaque soir
Ta voix est douce
Tu me manques plus que jamais
Je suis étendue seule dans le noir

Et je me disais
Que sur le sexe
Il y a des choses drolement perverses
Qui se racontent
Sans nul complexe
Où on te donne même toutes les adresses

Où où où allons nous ?

Des nymphos, des homosexuels
Sado-Masos et je ne suis pas spécialiste
Et j'ai même entendu a un cocktail
La plus bizarre de la liste

L'amour au téléphone
L'amour au téléphone
L'amour au téléphone
L'amour au téléphone

Dans cette débauche phénomenale
On est normaux, nous,
Est-ce bien normal ?
Je suis une femme et tu es mon homme
Et entre nous le téléphone

L'amour, l'amour, l'amour, l'amour, l'amour, l'amour, l'amour,
L'amour au téléphone
Au téléphone
L'amour au téléphone
Au téléphone
L'amour au téléphone
Au téléphone
Au téléphone
L'amour au téléphone


Sheila  1967   L'Âne, le Bœuf et le Petit Mouton
Claude Carrère - Jacques Plante - A. Salvet
Label Carrère
Référence 437 418 BE
Durée 2m 2s


En ce temps là, dans un pays lointain
Il y avait un petit âne qui pleurait dans son coin :
"A grands coups de bâton on me meurtrit le dos
Et je porte les plus lourds fardeaux"
Tout ce qui vit sur Terre a une tâche à remplir
Nous avons tous un rôle à tenir

On entendait à quelques lieues de là
Un gros bœuf qui ruminait et disait d'un ton las :
"Durant toute ma vie j'ai tiré la charrue
Je suis vieux et je n'en peux plus"
Tout ce qui vit sur Terre a une tâche à remplir
Nous avons tous un rôle à tenir

Un p'tit mouton qui avait l'ame en peine
Gémissait : "On m'a coupé ma belle toison de laine
J'étais tout frisé, pourquoi m'ont-ils tondu ?
Il fait froid et je me sens tout nu !"
Tout ce qui vit sur Terre a une tâche à remplir
Nous avons tous un rôle à tenir

Mais par une nuit, grâce à l'étoile, dit-on
On trouva l'âne et le bœuf et le petit mouton
Dans une vieille étable, réchauffant doucement
Sur la paille un tout petit enfant
Tout ce qui vit sur Terre a une tâche à remplir
Nous avons tous un rôle à tenir

Tout ce qui vit sur Terre a une tâche à remplir
Nous avons tous un rôle à tenir

 


Sheila  1977 L'arche de Noé
Stefano Jurgens-Bruno Zambrini / Adaptation: Claude Carrère-Jean Schmitt
Label Carrère
Référence 49 273

 

{Parlé :}
C'est incroyable :
Chaque fois que nous partons en vacances
On prend toujours trop d'affaires
Mais cette fois-ci pas question,
Même si mes enfants me disent :

{Chanté :}
Les animaux n'ont pas de chemise
Pas de robe, pas de valises
Ils nous ont vus faire nos bagages
Ils voudront être du voyage
Qu'est-ce qu'on fait ?

On va décider :

La chouette et ses lunettes,
Quel regard elle a !
- On la prend, dis, maman ?
Le lièvre aux grandes oreilles
Gambade déjà.
- On le prend, dis, maman ?
Le canari qui s'est blessé,
On n'peut pas le laisser
Prends-le si tu veux
- On le prends dis maman ?
Il guérira mieux
Et ton petit chien Framboise
Frétille déjà.
- On le prend, dis maman ?
L'agneau plein de bouclettes
Qui dort près de toi.
- Prends-le, prends-le maman !

Et sur la route on va penser :
C'est l'Arche de Noé
Enfin ça ira
- La plus belle c'est maman
On se serrera

On trouve toujours de la place
Pour ceux qu'on aime
Et si en chemin tombe la pluie
Ce sera comme au Déluge aussi

Le chat et la souris blanche
Qui ne se quittent pas.
- On les prend, dis, maman ?
Et le canard sauvage, qui le nourrira ?
- On le prend, dis maman ?

Et sur la route on va penser :
C'est l'Arche de Noé
Enfin, ça ira
- La plus belle, c'est maman
On se serrera.

La la la la …
- La plus belle, c'est maman
La la la la …
- La plus belle, c'est maman

Et sur la route on va penser :
C'est l'Arche de Noé
Enfin, ça ira
- La plus belle, c'est maman
Va chercher ton papa.

La la la …
- La plus belle, c'est maman.

 


Sheila  1975 C’est le cœur ( les ordres du docteur)

Cook-Greenaway-Stephens/Claude Carrère-Jean Schmitt

Label Carrère

Référence 49 101

Durée 3m

- Allô?
- Allô chéri, bonjour c'est moi
Je sors de chez le docteur
Tu sais ce qu'il m'a dit?
Que j'étais au bord de la dépression
Tu vas sourire :
Je souffre d'une peine intérieure très profonde
Oh, c' est pas très grave
Mais j'ai un manque d'affection


C'est le cœur, les ordres du docteur
Sont qu'il me faut tes bras
Mon seul remède c'est toi

Il m'a dit
C'est le cœur
Je vous prescris douceur
Et une potion d'amour
D'émotion chaque jours

Il faut que tu reviennes
En présence de celui que j'aime
Je serai guérie
Car mon âme s'éclairera bien vite

C'est le cœur, les ordres du docteur
Sont d'éviter les pleurs
Les angoisses, les frayeurs

Oh chéri
C'est le cœur, les ordres du docteur
Sont qu'il me faut tes bras
Mon seul remède c'est toi

N'attends pas des semaines
Il n'y a pas de pire peine
Que le mal de toi
Seul mon homme peut s'occuper de moi

C'est le cœur, les ordres du docteur
Sont qu'il me faut tes bras
Mon seul remède c'est toi

Il m'a dit
C'est le cœur, les ordres du docteur
Sont qu'il me faut tes bras
Mon seul remède c'est toi
Oh chéri
C'est le cœur
Je vous prescris douceur
Et une potion d'amour
D'émotion chaque jours

 

Sheila 1987 Comme aujourd’hui

Phil Spector - Ellie Greenwich - Jeff Barry / Alain Garcia

Label Zoé Production

Référence 888 287-7

Pochette Eric Ifergan

Durée 2m 50s

 

Dans un juke-box Emaphone
J'ai retrouvé
Des couettes, un vieux microphone
Un kilt délavé
Une pile de disques de l'époque
Qui ont tourné plus d'un tour
Des chansons tristes et du rock
Qui parlait d'amour

Refrain :
Comme aujourd'hui (Be my, be my baby)
Ça ressemble à demain (My one and only baby)
C'est le même refrain (Be my, be my baby)
Ça tourne bien
Wha-ho-ho-ho

Pour un retour, c'est plutôt
Un vrai coup de cœur
Un genre du house tempo (?)
Nouveau teenager
Un Golf Drouot sans laser
Qui danserait toute la nuit
Ho excuse-moi, partenaire
Mais c'est une love story

Refrain et variante

 

Sheila 1966  La course au soleil

B .Owens - Claude Carrère / Georges Aber

Label Philips

Référence 373.840

Durée 2m 10s

{tchou tchou}
{tchou tchou}
Comme chaque année aux premiers jours d'été,
C'est la course au soleil !
Et nous allons partir en vacances par milliers,
C'est la course au soleil !
{tchou tchou}
On va chercher un coin pour s'amuser,
C'est la course au soleil !
Changer un peu de vie, faire de nouveaux amis,
C'est la course au soleil !
{tchou tchou}
La météo annonce : partout, il fera beau !
Et pourtant au ciel n'en demandons pas trop,
C'est la course au soleil !

{tchou tchou}
On peut choisir Bretagne ou Normandie,
C'est la course au soleil !
On a le droit d'rêver d'Espagne et d'Italie,
C'est la course au soleil !
{tchou tchou}
Prenons le train pour la Côte d'Azur,
C'est la course au soleil !
Nous avions grand besoin de la mer et d'air pur,
C'est la course au soleil !
{tchou tchou}
Les transistors diffusent les chansons de l'été !
Il nous faut un mois, nous l'avons mérité,
C'est la course au soleil !

{tchou tchou}
Plus d'une fois nous y avons pensé,
C'est la course au soleil !
Ce jour est arrivé, tout l'monde est énervé,
C'est la course au soleil !
{tchou tchou}
On va pouvoir faire tout ce qu'il nous plaît,
C'est la course au soleil !
Et oublier un peu les ennuis de l'année,
C'est la course au soleil !
[Il y a un piège : pas de {tchou tchou} ici !]
On boucle les valises,
On ferme et on s'en va !
Et prions le ciel pour qu'il ne pleuve pas,
C'est la course au soleil !

{tchou tchou}
{tchou tchou}


Sheila 1967 Dans une heure

Jacques Plante - Mya Simille / Claude Carrère - Éric Charden

Label Philips / Carrère

Référence 437.383

Durée 2 m 20 s

 

 

La pendule bat trop lentement
Plus le jour décline et plus je ressens
Un peu d'inquiétude comme chaque fois que je t'attends

REFRAIN:
Dans une heure, tu seras là
Près de moi, dans une heure tu seras là
Près de moi, dans une heure tu seras là

Une heure, c'est long et c'est court
Une heure, mais je me vois déjà au creux de tes bras
Une heure, c'est long et c'est court
Une heure, mais je me vois déjà au creux de tes bras

REFRAIN

Dans ma chambre, j'ai comme l'impression
Que ma petite lampe crée une illusion
Et je vois ton ombre se dessiner au plafond

REFRAIN

 

Sheila 1968  En maillot de bain

Jacques Monty - Georges Aber - Claude Carrère

Label 437.437

Durée 2 m 17 s

 

Je ne sais si vous l'avez remarqué,
Mais chaque année au moment de l'été,
On en a un peu assez d'travailler,
Pour s'libérer on jette loin ses souliers !
Et comme on n'a rien à faire,
On se dit qu'est-ce qu'on va faire !
Allons tout de suite respirer
L'air de la mer,
En maillot d'bain,
Livre à la main,
Lunettes sur l'nez
Et l'air inspiré !

Rien d'tel qu'un matelas pour s'relaxer,
Installé au soleil pour bien bronzer,
Et comme les gens ne pensent qu'à s'amuser,
On n'a que des choses drôles à regarder !
J'attendais donc l'évenement
Qui mettrait un peu d'mouvement,
Lorsque je suis arrivée comme tous les ans,
En maillot d'bain,
Livre à la main,
Lunettes sur l'nez
Et l'air inspiré !

Soudain un anglais dégingandé,
Pas mal d'ailleurs mais costume très foncé,
Parapluie noir et tout de blanc ganté,
Dans une cabine de bain s'est éclipsé.
Quand il en est ressorti,
Nous étions tous ébahis,
Car il avait avec lui son parapluie !
En maillot d'bain,
Livre à la main,
Lunettes sur l'nez
Et l'air inspiré !

On peu dire qu'il n'était pas gêné,
Il nous a dit « que faites vous allongés ?
Alors quoi bande de feignants vous dormez ?
J'vais vous apprendre ce qu'est l'humour anglais !
Un p'tit peu d'culture physique,
Vous aller mettre en pratique,
Pendant deux ou trois bonnes heures,
C'est fantastique ! »
En maillot d'bain,
Plus d'livre en main,
Vous inspirez
Et vous expirez !

En maillot d'bain,
Plus d'livre en main,
Vous inspirez
Et vous expirez !

En maillot d'bain,
Plus d'livre en main,
Vous inspirez
Et vous expirez !

 

Sheila 1981 Et ne la ramène pas

Label Carrère

Référence 49 742

Durée 3m 14s

Bonjour c'est moi Annie…
J'ai quelque chose de très spécial pour vous aujourd'hui
Prêts ?
Un, deux, trois…

Quand j'étais une môme
Guère plus haute que trois pommes
Maman me disait :
" Traîne pas l'soir dans le quartier
Avec de mauvais garçons qui manquent l'école,
Qui boivent de l'alcool "

C'est c'qu'elle dit maman…
Elle dit tout le temps :
"Méfies-toi de l'argent qui se gagne trop facilement
Hors du droit chemin on tombe vite sur des pépins
T'habille pas comme un guignol,
Tu me rendras folle avec ton rock'n roll"

Elle répète toujours la même chose maman !
Elle dit :
" Que vas-tu devenir ?
Aies un peu de respect
Apprends d'abord à vivre
Pourquoi n'es-tu pas gaie ?
Y a plus malheureux que nous ici bas,
et ne la ramènes pas ! "

Oh maman c'est une vraie vedette,
Ecoutez… même le solo, c'est elle qui l'a écrit !



Puis je suis devenue
Une vedette très connue
J'ai fait des show de télé,
Du cinéma et quand je vais
Lui montrer ma voiture neuve elle me dit chanter
Ce n'est pas un métier

Elle demande toujours la même chose maman : "Dans la vie
Que vas-tu devenir ?
Aies un peu de respect
Apprends d'abord à vivre
Pourquoi n'es-tu pas gaie ?
Y a plus malheureux que nous ici bas,
Et ne la ramènes pas ! "

Ça c'est bien maman ! "Annie !
Que vas-tu devenir ?
Aies un peu de respect
Apprends d'abord à vivre
Pourquoi n'es-tu pas gaie ?
Y a plus malheureux que nous ici bas,
Et ne la ramènes pas ! "

Ah c'est vous la radio et la télévision !
Vous savez pourquoi vous êtes là ?
Pour quelle chanson ?
" Et ne la ramènes pas "
Vous voulez pas me croire ?
Tenez, sur la cassette,
Les applaudissements de mes fans
C'est pour elle, ma chanson : " et ne la ramènes pas "
Thank you
Vous allez voir, pour l'apprendre ça va très vite
Je chante que vas-tu devenir, vous dites :
" Hey ! "
Et quand j'arrive à la fin tout le monde avec moi :
"Et ne la ramènes pas"
D'accord ?
Attention, on y va !

" Que vas-tu devenir ? [ Hey ! ]
Aies un peu de respect [ Hey ! ]
Apprends d'abord à vivre [ Hey ! ]
Pourquoi n'es-tu pas gaie ? [ Hey ! ]
Y a plus malheureux [ Hey ! ] que nous ici bas,
Et ne la ramènes pas ! "

C'est pas mal, mais faites bien les " Hey ! "
Attention !

" Que vas-tu devenir ? [ Hey ! ]
Aies un peu de respect [ Hey ! ]
Apprends d'abord à vivre [ Hey ! ]
Pourquoi n'es-tu pas gaie ? [ Hey ! ]
Y a plus malheureux [ Hey ! ] que nous ici bas,
Et ne la ramènes pas ! "

C'est bien !
Encore une fois pour maman…

" Que vas-tu devenir ? [ Hey ! ]
Aies un peu de respect [ Hey ! ]
Apprends d'abord à vivre [ Hey ! ]
Pourquoi n'es-tu pas gaie ? [ Hey ! ]
Y a plus malheureux [ Hey ! ] que nous ici bas,
Et ne la ramènes pas ! "

 

Sheila 1969  Fernando

Daniel Vangarde - Claude Carrère - Jacques Plante

Label  Carrère / Philips

Référence  437.463 BE

Durée  2 m 39 s

Au grand casino oh oh oh
De Monte Carlo oh oh oh
Un jour Fernando oh oh oh
Avait perdu gros oh oh oh
Prit ses trois pesos
Et en leur donnant deux pesos
Leur dit adios

Il joua le zéro oh oh oh
Et ce numéro oh oh oh
Sortit aussitôt oh oh oh
Alors Fernando ébloui
Voyait s'entasser devant lui
Des piles de louis

Devant cette veine inespérée
Tous les croupiers sidérés
Le voyaient bientôt
Propriétaire du grand casino
Mais quand Fernando oh oh oh
Voulut gagner trop oh oh oh
La chance aussitôt oh oh oh
Lui tourna le dos oh oh oh
Tout le dimanche soir il perdit
Et se retrouva le lundi
Sans un radis

Et c'est alors qu'il rencontra
Señorita Fernanda
Qui lui prit le bras
Très gentiment et le consola
Pauvre Fernando oh oh oh
Tu as le cœur gros oh oh oh
Oublie les banco oh oh oh
De Monte Carlo oh oh oh
Au jeu on ne gagne pas tous les jours
Il vaut mieux la chance en amour
Ça dure toujours

Allez Fernando oh oh oh
Oublie les banco oh oh oh
Du grand casino oh oh oh
De Monte Carlo oh oh oh
Allez Fernando oh oh oh
Oublie les banco oh oh oh
Du grand casino oh oh oh
De Monte Carlo oh oh oh

 

Sheila 1976 Patrick, mon chéri

Schmitz - Van Oostindië - P Koelewijn - Hoebee / Claude Carrère - Jean Schmitt

Label Carrère

Référence 49.213

Durée 4 m 16 s

 

Barcelone, 13 degrés, pluie
Bruxelles, 7 degrés, vent fort et pluie
Budapest, 5 degrés, pluie et grêle
Cannes, 11 degrés, vent fort, mistral force 8
(Dublin, 3 degrés, orage violent)
(Francfort, 6 degrés, nuageux)
(Geneve, 3 degrés, grêle …)

Patrick, mon chéri
Je ne sais pas pour combien d'heures nous sommes bloqués ici
Le temps est si mauvais
Une catastrophe épouvantable a été évitée de justesse
Notre avion n'a pas pu décoller dans la tempête
Et j'ai eu tellement peur que je me rends compte aujourd'hui
A quel point je t'aime
Patrick, mon cheri
Irrésistiblement mes pensées reviennent vers toi
Ici l'été est bien fini et je repense à nous
A nos vacances, à notre été, c'était merveilleux
Je suis seule, la pluie frappe mes carreaux
Et je nous revois
On nageait dans les vagues
Et tes bras me serraient dans l'eau
Je n'oublierai jamais, tu sais
Mais aujourd'hui mes souvenirs sont plus présents que jamais
Patrick mon chéri, je t'aime, je t'aime

Nos corps enlacés sur le sable
L'eau qui vient mourir à nos pieds
Patrick je t'aime
Nos yeux qui se cherchent dans la nuit claire
Et la musique qui sous le vent vient bercer nos soupirs

Le bruit des oiseaux quand ils s'envolent
Le parfum des pins et de la mer
Et dans mes cheveux, le vent du large
Et tes mains qui me serrent contre toi
Patrick je t'aime

Les gouttes d'eau phosphorescentes
Sur ta peau comme une pluie d'étoiles
Qui descend du ciel
Le sel sur nos lèvres
Les jours et les nuits qui s'enchaînent
Dans un rêve hors du temps
Patrick je t'aime

Nos corps enlacés sur le sable
L'eau qui vient mourir a nos pieds
Dans mes cheveux, le vent du large
Et tes lèvres au gout de l'été
Patrick je t'aime (x3)

 

Sheila 1976 Un prince en exil

Sentacruz - Speccia - Zacar - Querrencio - Claude Carèrre - Jean Schmitt

Label Carrère

Référence  49 173

Durée  3 m 55 s

 

Toutes les pendules te tiennent en laisse
Ton agenda pour livre de messe
Je t'en conjure, c'est dangereux si ça dure
Ce tourbillon est inhumain
Fait des prouesses, devient magicien
On vit ensemble, sans extravagance

Se sauver des habitudes
Il faut tout remettre en question
Sans l'ombre d'une hésitation

Comme un prince en exil
Roule dans un vieux taxi
Laisse ta belle limousine
Aime un peu les folies

Il faut savoir vivre comme un prince en exil
Choisir d'être libre avec la femme de sa vie
Risquer l'aventure comme un prince en exil
Ne rien regretter, l'amour vaut mieux que l'ennui

Sur ta moto, emporte-moi
À toute vitesse loin où tu voudras
Sans téléphone, ni journaux, ni personne
Nuit sans sommeil, bain de minuit
Longue matinée, déjeuner au lit
Une existence, fantasque et intense

Si tu le veux, si tu l'exiges
Le monde est riche de fantaisie
Superbe et plein de poésie

Comme un prince en exil
Roule dans un vieux taxi
Laisse ta belle limousine
Aime un peu les folies

Il faut savoir vivre comme un prince en exil
Choisir d'être libre avec la femme de sa vie
Risquer l'aventure comme un prince en exil
Ne rien regretter, l'amour vaut mieux que l'ennui

Il faut savoir vivre comme un prince en exil
Choisir d'être libre avec la femme de sa vie
Risquer l'aventure comme un prince en exil
Ne rien regretter, l'amour vaut mieux que l'ennui

 

Première page de paroles de Sheila ..........................................................................................

Commenter cet article

cat 20/09/2010 15:50


je souhaiterais savoir si vous possédez la version instrumentale de SHEILA "les rois mages" mais en version salsa de 1998. Merci d'avance