Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Darina


Jeux Interdits
au piano


Jeux interdits
au chant


Rossfelder - Jeux interdits
à la guitarre


Marcel dadi - jf lalanne: jeux interdits
à deux guitarre, plus vite !!


jeux interdits (narciso yepes)
à la guitarre


Jeux interdits
à 3 guitarres


Jeux interdits


Jeux interdits est un film français de René Clément, écrit par Pierre Bost et Jean Aurenche, sorti en 1952. Le film est basé sur le roman du même nom écrit par François Boyer.

 

Résumé :

 

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Au cours de l'exode de juin 1940 en France, un convoi de civils est mitraillé. Paulette, cinq ans, perd ses parents et se met à errer dans la campagne, serrant dans ses bras le cadavre de son chien. Dans les bois, elle rencontre Michel, un garçon de dix ans, qui l'emmène vivre dans la ferme de ses parents. Paulette enterre le petit chien, puis Michel ayant deviné ce que Paulette avait fait, ils se mettent à créer des sépultures pour tous les animaux morts qu'ils découvrent : rats, crapauds, poussins, etc. Michel ne trouve pas très réussies les croix qu'il fabrique et les deux enfants entreprennent de voler les crucifix qu'ils trouvent : sur le corbillard, à l'église, au cimetière.

 

 

Fiche technique 

Distribution 


Autour du film 


C'EST LE FILM LE PLUS PRIME AU MONDE !


Jeux interdits (bande originale)

La musique du film Jeux interdits est devenue au fil du temps plus connue que le film lui-même. Ce succès est dû au choix d'œuvres et à l'interprétation du guitariste Narciso Yepes et surtout à la fameuse romance que tout le monde a fini par identifier au film et dont l'attribution incertaine a conduit certains à affirmer que Yepes en était lui-même l'auteur, ce que lui-même n'a d'ailleurs jamais prétendu.

La partition de la musique du film, publiée aux Éditions Musicales Transatlantiques, comportait les œuvres suivantes:

  • Romance anonyme
  • Sarabande et Bourrée de Robert de Visée
  • Menuet de Philippe Rameau
  • Chanson populaire anonyme, en fait un arrangement de El testament d'Amelia également arrangé vers 1900 par le guitariste et compositeur Miguel Llobet
  • Pequeño estudio de Napoléon Coste

Pour chacune de ces pièces est mentionné : « arrangé pour guitare par Narciso Yepes ».

Le morceau emblématique, la fameuse romance a donc été longtemps considérée comme anonyme. Cependant, un article de Francisco Herrera donne une autre origine en présentant un fac-simile d'une œuvre manuscrite du début du XIXe siècle et dont le titre est Melodia de Sor; il s'agit de la même pièce que celle éditée par Narciso Yepes si ce n'est que comme dans une autre version éditée en 1927 par Daniel Fortea (qui était alors propriétaire du manuscrit) l'arpège y est inversé. C'est donc une indication presque certaine (sous réserve que le titre du manuscrit soit authentique) que cette romance peut être désormais considérée comme étant l'œuvre du guitariste et compositeur Fernando Sor.

Notes et références

  1. Les Cahiers de La Guitare, deuxième trimestre 1991

Commenter cet article