Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Svsheila

L'hymne à l'amour de Sylvie et Johnny a fait vibrer l'Olympia

 

PARIS — A l'affiche de l'Olympia jusqu'à dimanche, Sylvie Vartan a été rejointe sur scène, vendredi soir, à la surprise générale par Johnny Hallyday pour un émouvant duo sur "L'Hymne à l'amour" et "Non, je ne regrette rien" d'Edith Piaf, déclenchant une longue ovation.

 

Devant une salle en délire, Sylvie et Johnny, tous deux en smoking et cravate noire, ont terminé dans les bras l'un de l'autre pour une tendre étreinte, à la dernière note de "L'Hymne à l'amour", tandis que le public venait de reprendre en choeur "Dieu réunit ceux qui s'aiment".

 

Leur fils David Hallyday était dans la salle, ainsi que Michel Delpech et Mireille Darc.

"J'ai mis du temps à venir mais je suis là ce soir...", a dit Johnny à Sylvie qui, l'invitant à chanter, lui a glissé au micro : "L'amour, c'est sérieux. tu dois savoir ça !". Le couple légendaire de la chanson française a été marié de 1965 à 1980.

C'est la première fois que Johnny Hallyday apparaissait en public depuis son hospitalisation en août pour un check-up décidé par ses assureurs, une hanche déboîtée et une importante fatigue après la première partie de sa tournée présentée comme la dernière.

 

De retour avec un nouvel album, Sylvie Vartan a entamé sa propre tournée vendredi soir à l'Olympia où elle a débuté en 1961 et où elle a rencontré pour la première fois Johnny Hallyday l'année suivante alors qu'elle faisait la première partie de Vince Taylor.

La chanteuse qui a fêté son 65e anniversaire cet été, a délaissé cette fois-ci les boules à facettes, les juke box et les shows à l'américaine pour un récital intimiste et chaleureux avec une petite formation de 5 musiciens (piano, contrebasse, violoncelle et claviers) pour faire découvrir ses nouvelles chansons empreintes de mélancolie et réunies sur l'album "Toutes peines confondues" sorti le 14 septembre.

 

Sylvie Vartan a interprété pour la première fois sur scène la chanson "Je chante le blues", premier extrait écrit et composé par Carla Bruni.

 

Sylvie a chanté aussi plusieurs reprises dont "La chanteuse a 20 ans" de Serge Lama et "Ebony and Ivory", le tube de Paul McCartney, clin d'oeil à première partie que la chanteuse a assurée à l'Olympia en 1964 lors du passage des Beatles.

Après l'Olympia, où "elle se sent comme chez (elle)", Sylvie Vartan se produira d'ici la fin de l'année à Genève, Santenay, Sanary, Istanbul, Sofia, Liège et Mérignac.

Commenter cet article