Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Svsheila

News publiée Hier, Le Lundi 21 Septembre 2009

 

Johnny Hallyday : il a rejoint Sylvie Vartan sur la scène d'un Olympia... en délire !

Le public a refusé de quitter la salle !

 

 

Réactualisation du 21 septembre à 16h25 : Samedi en matinée, puis en soirée et enfin pour sa dernière date dimanche après-midi, Johnny est venu faire sa prestation auprès de la mère de son fils, devenue sa meilleure amie, Sylvie Vartan. C'est le même engouement et la même émotion qui ont saisi le public pour ces trois représentations quand ils ont entamé, en duo, les deux chansons mythiques de la grande Piaf. A la fin du concert de dimanche, alors que les lumières de l'Olympia s'étaient rallumées, et qu'elle avait été longuement applaudie et accepté de nombreux rappels, le public a néanmoins refusé de quitter la salle pendant plus de 20 minutes ! Il a fallu que Sylvie Vartan revienne sur scène une dernière fois alors qu'elle était presque démaquillée pour saluer ses fans. Son mari Tony Scotti est intervenu en leur disant, très gentiment "Go home now, it's finish" !


 

La célèbre Sylvie Vartan était hier sur la scène de l'Olympia, lieu mythique où elle a débuté sa carrière en 1961, - pour le souvenir elle assurait la première partie des Beatles au même Olympia en 1964 - et où elle sera encore ce soir et dimanche pour donner un concert intimiste.


 

Nous vous l'annoncions hier, Johnny Hallyday a surpris le public en montant sur scène pour chanter avec son ex-femme, avec qui il a été marié de 1965 à 1980, et qui est également la maman de son fils David Hallyday, pour qui il a une grande et profonde affection.


 

Ainsi, les deux complices ont interprété avec émotion la chanson L'Hymne à l'amour, puis Non, je ne regrette rien, de la grande Edith Piaf. Ce moment époustouflant de vérité a soulevé une vague d'applaudissements déchaînés dans la salle debout, totalement conquise.


 

Sylvie Vartan et notre rockeur préféré - qui avaient partagé le titre Le bon temps du rock n' roll, au Stade de France en mai dernier - portaient tous les deux un smoking et une cravate noire, et ont achevé leur chanson par une douce étreinte. Dans les bras l'un de l'autre sur les dernières paroles de L'Hymne à l'amour, tandis que le public reprenait "Dieu réunit ceux qui s'aiment"...


 

Arrivé la veille de Los Angeles via Toronto ou il pésentait son film Vengeance, il a déclaré au micro "J'ai mis du temps à venir, mais je suis là ce soir"...

 

Son épouse Laeticia était absente, restée à Los Angeles avec leur deux filles, Jade va à l'école, c'est sérieux !

 

Pour assister à ce temps fort, leur fils était dans la salle, tout comme Didier Barbelivien, Mireille Darc ou Michel Delpech.


 

La chanteuse des yé-yé, qui sort son nouvel album Toutes peines confondues, a également entonné Je chante le blues, composé par Carla Bruni, qui n'était pas présente, comme elle l'avait déjà fait savoir. Elle terminé son tour de chant avec la chanson de Serge Lama, "La chanteuse à 20 ans", face à une standing ovation qui n'en finissait pas !

 


Notez que c'est la première fois que Jojo apparaissait officiellement suite à son hospitalisation le mois dernier, à l'hôpital américain de Neuilly, pour une hanche déboîtée et un bilan complet demandé par les assureurs de son Tour 66. Il sera dès le 25 septembre de retour sur scène à Lille.

 

Le Taulier de 66 ans était en super forme, tout comme Sylvie, qui a célébré avec lui ses 65 ans à Saint-Barth cet été et qui a savouré cette soirée avec délice.

 

L.R

Commenter cet article